Wonder Wooomaaan !

4.10.13

J'ai craqué ! Mon grand Gabullon était allé au Légo store de Lille avec son papa et avait ramené deux porte clés pour lui et son frère, un batman et un superman trop mignons avec leurs mini capes. C'est alors que M. Gabulle m'a annoncé qu'ils appartenaient à une édition limitée "Marvel" et qu'il y avait .... Wonder Wooomaaaaan ! Et là, déception, M. Gabulle n'avait pas pensé à m'en ramener une ! Je suis donc retournée plus tard seule au Légo store pour acheter mon porte clé et maintenant il est mien ! Je précise que cet article n'est nullement sponsorisée, on ne monnaye pas Wonder Woman !




Pourquoi cette frénésie Wonder Woman, me direz-vous ? Si vous vous posez la question c'est que vous n'avez pas passé votre enfance à suivre à la télé la série avec cette super héroïne en short étoilé avec lasso doré et diadème boomerang ! Une sorte de superman au féminin, une princesse amazone aux supers pouvoirs venue d'une autre planète qui avait comme couverture un job de secrétaire et qui attrapait tous les méchants avec son lasso doré qui fonctionnait comme un sérum de vérité.




Bref, trop forte Wonder Woman ! Et là, le drame... Sur la route des vacances, nous tombons sur une émission parlant, vous l' avez deviné, de Wonder Woman. Vous imaginez bien que je jubilais sur place .... jusqu'à ce que j'apprenne que le créateur de ce personnage était un libertin et vivait en couple à trois avec sa femme et sa maîtresse, laquelle posait pour les dessins de ma superhéroïne. Bon, là, ça ne m'a pas plus choqué que ça.... mais quand j'ai appris que le dessinateur était adepte du bondage et que c'est pour ça que Wonder Woman perdait ses pouvoirs quand elle était ligotée par un homme, ben là mon âme d'enfant en a pris un coup. Maintenant je comprends mieux pourquoi elle se faisait ligoter à chaque épisode ! Si vous voulez écouter l'émission qui dure 3mn, allez sur le podcast de France info en cliquant ici.

Mais m'en fiche, Wonderwoman restera "Wonder Wooomaaan"! Et pour les fans de l'héroïne, je vous mets ci-dessous une paper doll d'époque à leffigie de Linda Carter, ancienne Miss Amérique qui incarnait Wonder Woman dans la série :


Vous pourriez aussi aimer

6 commentaires

  1. Perso, j'étais pas accro à Wonderwoman, plutôt fascinée par L'Homme qui valait 3 milliards ... va falloir que j'en parle à mon psy !!! lol ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça va, je ne connais pas d'anecdotes qui vont tuer le mythe ;-)

      Supprimer
  2. trop bien! je veux les mêmes!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention, je crois que c'est une édition limitée, ne tarde pas trop ;-)

      Supprimer
  3. hahaha, parfois c'est mieux de ne pas connaître le pourquoi de tout :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus, l'émission est repassée en boucle pendant tout le trajet du retour des vacances, histoitre que je digère bien la nouvelle 0___0

      Supprimer

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Gabulle sur Hellocoton